Conseils,  Quotidien

Au secours je suis drépanocytaire et j’ai froid!

Je hais l’hiver ou plutôt, je hais le froid! Le froid et la drépano ne font pas du tout bon ménage.

Ce soir il fait 1 degré dehors et dès que je pointe mon nez loin d’un chauffage, j’ai l’impression que je vais tomber en hypothermie. Et j’exagère à peine!

Pour faire court dans un cas d’hypothermie, le froid provoque une contraction des vaisseaux sanguins de tous les organes qui, à cause du manque de sang, subissent des lésions et ne peuvent donc plus assurer leurs fonctions vitales.

Les principaux symptômes sont:

  • Sensation de fatigue physique extrême;
  • Torpeur psychique (somnolence irrésistible) et confusion mentale;
  • Température corporelle extrêmement basse;
  • Pâleur extrême;
  • Respiration très ralentie;
  • Fréquence cardiaque ralentie (jusqu’à 30-40 battements par minute).

Franchement, c’est presque ce que je ressens quand je reste dehors trop longtemps en ce moment, à quelques nuances près!

En tant que drépano, le froid n’est pas bon pour nous car il contracte les petits vaisseaux  et ralentit la circulation du sang. Une occasion de plus de provoquer une crise. Soyez donc très vigilent et couvrez vous.

Personnellement, en période de froid, le sang circule très mal au niveaux de mes extrémités, mes mains et mes pieds en souffrent beaucoup. En période de grand froid, je mets 1h à me débarrasser des fourmis qui engourdissent mes doigts, je garde mes gants pour conduire et au bureau le temps de retrouver une température adéquate pour un retour à la normal! Je suis beaucoup plus faible physiquement, les douleurs musculaires sont plus présentes, j’ai tendance à faire pas mal de crises que j’arrive à maitriser à la maison avec des antalgiques. C’est une période à risque où je suis beaucoup plus à l’écoute de mon corps pour éviter les crises et l’hospitalisation.

Rassurez vous, le froid n’est pas non plus une fatalité. je survis en prenant quelques précautions: Boire, bien me couvrir  de la tête aux pieds et mains, évitez les gros écarts de température et restez au chaud un maximum (attention ça ne veut dire rester enfermer chez soi!).

Et vous comment gérez vous cette période?

Pryskette

3 Comments

  • Adidjatou

    Bonjour,
    Je suis drepano et je vis au Togo en Afrique.
    Mais mon soucis est que j’ ambitionne continuer mes études en Europe.
    Est-ce possible vu le climat qui y règne là-bas? Pourrais-je m’en sortir ?
    Si oui que faire comment me préparer?
    Merci.

    • Pryskette

      Bonjour Adidjatou,
      Concernant ta drépanocytose oui tu pourras t’en sortir.
      Pour le reste l’Europe est vaste et la situation de chaque pays est différente. Néanmoins, réussir ce que l’on entreprend dépend beaucoup de soi-même donc je ne peux pas répondre à ta question « Pourrais-je m’en sortir ».
      Il y a beaucoup de préparation à prévoir concernant ton projet de voyage et à différent niveau, la prise en charge maladie, le choix du pays, les formalités administratives, les études et les débouchés relatifs aux études choisies, la gestion de la vie quotidienne, l’aspect financier etc. Ce sont quelques pistes de réflexion. A ce stade j’en connais peu sur toi et ta situation pour te donner des conseils personnalisés.
      Pour ton information, je vais bientôt mettre en place du coaching personnel pour aider les personnes qui ont en besoin à travailler sur leurs objectifs.
      N’hésites pas à m’envoyer un mail sur gangdefaucilles@gmail.com
      A bientôt Adidjatou
      Prisca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *