Lifestyle,  News

Je suis drépano et je fais du sport

Oui un drépanocytaire peut faire du sport ! Et je conseillerais même d’en faire, c’est une question de bien être. Faire du sport, ça fait un grand bien au corps et à l’esprit !

Il est important pour chacun de s’adonner à une activité physique. Depuis des années je fais du sport, et j’adore ça. J’ai longtemps écarté le sport de ma vie car je ne souhaitais pas prendre de risque et provoquer des crises. Mais en prenant possession de mon corps et de mon  esprit, j’ai réussi à m’y mettre et ça me procure beaucoup de plaisir.

Le sport nous fait du bien à nous drépanocytaire ! Je me suis trouvée une activité sportive ludique qui m’a permis d’apprendre à me connaître, de m`adapter progressivement à l`effort,  de gérer ma fatigue et mon essoufflement. Oui, je garde en tête que je ne dois pas dépasser mes limites, que mon corps est plus déficient que la moyenne et que je dois prendre des précautions, beaucoup trop à mon goût, mais c’est ma réalité. Boire plus, se couvrir, ralentir ou faire des pauses, bannir les écarts de températures, etc .

J’ai testé beaucoup de sport, je sais aujourd’hui ceux qui ne me correspondent pas vraiment, comme la course ou la natation, qui m’essoufflent trop et que je trouve trop contraignant au niveau des précautions à prendre.  Les sports collectifs également je n’en fait pas car je tire trop sur mes limitent pour honorer un certain « engagement » de performance face à mes co-équipiers.  Sur avis médical, j’ai aussi mis de coté les sports un peu trop cardiaque comme le badmington (et pourtant j’adore cela), le squash.  Au final, j’ai placé mon dévolu sur la danse, car je peux gérer facilement mon rythme et c’est très ludique. Puis depuis quelques années je suis complètement fan des danses aériennes qui se pratiquent avec des tissus, cerceau, ou encore une pole.  C’est très physique, mais on peut progresser à son rythme. Ce sont des disciplines qui demandent plus de travaille au niveau du gainage et de la force musculaire, elles impliquent une certaine maitrise de son corps et de ses limitent, et c’est en prime très fun ! Je suis devenue accro à une période mais j’ai dû arrêter un temps a cause de ma grossesse et la période d’attente fût trop longue.

Quand je fais du sport je me sens bien.  Et je ne cesserai de répéter à travers mes posts, que la sensation de bien être est très important pour nous les drépanos.

Pendant une bonne séance de sport, des endorphines, ou endomorphines, sont libérées par le cerveau. C’est un médicament anti-stress naturel à utiliser sans modération. Cette morphine, produite par l’ organisme, possède une structure moléculaire proche de celle des opiacées. Une fois sécrétée, elle se disperse dans le système nerveux central, les tissus de l’organisme et le sang et produit des effets bénéfiques contre angoisse, anxiété et dépression. L’endorphine est l’ hormone du bonheur alors pourquoi s’en priver ?!

A vos témoignages ! Faites vous du sport ?

 http://www.rofsed.fr/wp-content/uploads/2015/09/Activit%C3%A9s-physiques-et-sportives.pdf

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *