Témoignages

Paroles de drépanocytaire: Abdoul alias Drésportif

Je remercie Abdoul d’avoir apporté son témoignage et de m’encourager à poursuivre mon combat. Vous pouvez suivre ses aventures sur instagram @dresportif .

Bonjour à toi! Qui es-tu ?

Abdou: Je suis Karamoko Abdouramane, étudiant en Langue. Drépanocytaire, habitant de Aix en Provence et plus connu sous le Nom de Drésportif.

Pryskette : Comment tu définis la drépanocytose en quelques  mots ?

Abdou: en un mot, la maladie mystérieuse.

Pryskette : A quel moment as-tu pris connaissance de ta maladie ?

Abdou: J’ai pris conscience de cette maladie il y’a seulement 6 ans. Avant cela j’ignorais vraiment de quoi je souffrais.

Comment la drépanocytose impacte ta vie ?

Abdou: La maladie impacte ma vie sur plusieurs points notamment au niveau scolaire et sur mes activités. Mais c’est ça ne m’empêche pas de faire ce que je veux. 

Pryskette : Qu’est-ce que tu trouves vraiment difficile dans cette maladie ?

Abdou: Le plus difficile dans cette maladie n’est pas vraiment la douleur mais plutôt le jugement que les autres portent envers toi.

Pryskette : Quels sont les traitements ou soins dont tu bénéficies pour faire face à la maladie ?

Abdou: je me faisais mes propres soins jusqu’en Janvier 2018. Puis, j’ai commencé faire  un suivi médical avec saignées que je fais chaque mois. 

Pryskette: Comment se manifeste la CVO chez toi et quels sont tes ressentis?

Abdou: Par des vertiges et des douleurs musculaire et articulaires.

Pryskette : Comment gérez-vous la douleur ?

Abdou: Pour la douleur, je prends du dafalgan et je reste chez moi bien au chaud jusqu’à ce que ça passe, quand c’est trop grave je me rends à l’hôpital.

Pryskette : As eu de complications de santé autre que des CVOs dues à la drépa ?

Abdou: oui j’ai des complications, telle que mon problème de hanche et maintenant j’ai une prothèse.

Pryskette : Que fais-tu dans la vie ? Comment tu allies vie quotidienne et  maladie ?

Abdou: je suis étudiant en Langue et je travaille quand je peux. C’est souvent pénible avec la douleur de la hanche mais y’a pire !

Pryskette : Tu as une passion connu de tous, peux-tu nous en parler ?

Abdou: Ma passion c’est le sport. Et j’ai un  challenge qui me tient à cœur, c’est d’amener un bon nombre de Drépanocytaire à faire du sport mieux que moi !

Quel est ton message de drépanocytaire?

Abdou: Mon message pour les drépanocytaires, est que Drépanocytaire ou pas, la mort existe pour tout le monde et il ne faut pas laisser la maladie prendre le dessus. Mon message pour les parents : On ne choisit d’être Drépanocytaire. Votre soutien est plus important que les médicaments du médecin.

Pryskette : Un message pour à ceux qui peu la maladie maladie ?

Abdou: En premier lieu, faire le test d’hémoglobine pour les personnes à risque. Puis, donner aussi du soutien moral voire financier  à ceux qui en souffrent.

Pryskette : Un mot pour clôturer cet interview?

Abdou: Courage à toi qui lutte pour cette cause et merci encore pour ton initiative.

Merci à Abdoul pour son témoignage! N’hésites pas à visiter son profil instagram . Le sport reste important pour ton hygiène de vie, et d’ailleurs j’avais aborder le sujet sur le blog ici.

H, Si toi aussi tu veux partager ton expérience en tant que drépano ou témoin de la drépanocytose, je t’invites à me contacter. Ces témoignages sont essentiel car il faut libérer la parole et sensibiliser à grande échelle. Merci pour votre contribution à tous. Merci aux lecteurs de faire vivre ce blog!

XOXO Pryskette

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *